Clermont-Ferrand 10° C
mardi 18 février

Ondes Citoyennes veut faire entendre sa voix

15h58 - 13 février 2020
Ondes Citoyennes veut faire entendre sa voix
L'implantation des relais se fait sans concertation.

L'association Ondes Citoyennes se bat contre les effets négatifs sur la santé des ondes électromagnétiques émises par les relais de téléphonie mobile. Elle a mené depuis trois ans plusieurs actions sur les implantations de relais, toujours  réalisées sans concertation avec les populations. Elle profite des élections municipales pour interpeller les candidats et les futurs élus sur cette problématique grandissante. Ses membres entendent mettre en avant quatre actions. Ils demandent que la puissance des relais téléphoniques en France soit limité à 0,6 volts par mètre. Ils souhaitent que les maires aient un vrai pouvoir de prescripteur en matière de police des télécommunications électromagnétiques. "Troisièmement, nous voulons que la Métropole clermontoise soit la première à adopter ce type de charte, laquelle pourrait alors devenir un modèle pour le reste des communes françaises", explique Francis Debaisieux, l'un des membres de l'association.

Enfin, ils appellent à la plus grande vigilance en matière de santé publique face à cette problématique. "La question des champs électromagnétiques est en effet à inclure dans la protection de l'environnement au même titre que le climat proprement dit. Ces préoccupations ne pourront que croître dans l'avenir, avec l'arrivée de la 5G et des objets connectés."               

0 commentaires
Envoyer un commentaire