Clermont-Ferrand 23° C
mardi 07 avril

Région : l'heure du bilan pour la majorité

06h55 - 18 janvier 2020
Région : l'heure du bilan pour la majorité
Brice Hortefeux était entouré de Frédéric Bonnichon, Caroline Guélon,Myriam Fougère, Jean-Pierre Brenas et Marie-Thérèse Sikora.

Brice Hortefeux, entouré des autres conseillers régionaux de la majorité du Puy-de-Dôme, a dressé le bilan de la politique conduite par Laurent Wauquiez à la tête de la Région.

Le conseiller régional, président de la commission aménagement du territoire, transport et infrastructures, a balayé une heure durant tout le spectre des interventions effectuées par les services de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Voici ce qu'il faut retenir de son intervention...

Les finances régionales et l'investissement. Pour Brice Hortefeux, la majorité a maintenu son « effort de gestion serrée », sans aucune hausse de taxes ou d'impôts, tout en poursuivant la baisse de ses dépenses de fonctionnement. Ces dernières ont encore baissé de 12,5 % en 2019 et en cumulé, cette diminution se monte à 980 millions d'€ depuis le début du mandat. « Nous sommes la seule région ayant fusionné qui a baissé ses dépenses de fonctionnement. » Dans le même temps, les dépenses d'investissement ont atteint un niveau record de 1,08 milliard d'€. « La Région emprunte aujourd'hui à un taux négatif, ce qui démontre sa très bonne santé financière. »

La politique d'aménagement du territoire. Pour les contrats « Ambition Région », 100 % des communautés de communes de la grande région les ont adoptés. « Les 13 EPCI du Puy-de-Dôme ont signé », s'est félicité l'élu, avant d'indiquer qu'une nouvelle génération de contrats sera discutée à partir d'avril prochain. Pour les « Bonus ruralité », la Région accompagne 1038 projets dont 378 pour le seul Puy-de-Dôme. Idem pour l'opération « Cœur de ville », lancée en collaboration avec l'Etat. « 8 communes auvergnates sont soutenues sur un total de 25 dans la grande région. » En ce qui concerne les « Villages remarquables », la Région aide les communes à préserver leur label. 56 d'entre elles ont été labellisées dont 26 en Auvergne. « Mais nous pouvons aussi aider les particuliers à embellir leur maison », a précisé Brice Hortefeux. Au sujet des maisons de santé, 80 entités ont été financées dont une quarantaine en Auvergne.

La politique culturelle. En 2019, 153 manifestations culturelles ont été subventionnées dans les quatre départements auvergnats. « Cela représente 1/3 des manifestations de la grande région alors que l'Auvergne ne pèse qu'1/5e des habitants. » A Clermont, le permis de construire pour la réhabilitation de la Halle aux blés, qui accueillera le FRAC Auvergne, est en passe d'être déposé. Le lancement des travaux est prévu au printemps pour une livraison en avril 2021.

La Grande Halle d'Auvergne. La concession pour la gestion de l'équipement a été renouvelée à l'automne. Sans surprise, c'est le groupe lyonnais GL Events qui a été reconduit pour une durée de 30 ans et 3 mois. L'année 2020 va voir le début des travaux du second bâtiment de 10.000 m². « L'objectif, c'est qu'il soit opérationnel pour le Sommet de l'élevage 2021 », a indiqué Brice Hortefeux.

La voie verte le long de l'Allier. Cette voie verte, ouverte aux modes de déplacements doux, cheminera de Brioude à Moulins. La Région et l'État financeront 60 % des aménagements, aidés également par les autres collectivités comme le Département du Puy-de-Dôme. Après deux ans d'études et deux ans de travaux, mise en service dans 5 ans.

L'agriculture. Brice Hortefeux a rappelé que le budget régional dédié à ce secteur était aujourd'hui le premier budget agricole de France, devant celui de l'Occitanie. Alors que 24.000 exploitations existent en Auvergne, la collectivité a mis en place une politique de soutien aux différentes filières ainsi que des actions de lutte contre les calamités agricoles comme la sécheresse.

0 commentaires
Envoyer un commentaire